Retour aux articles

Quand les marques réinvestissent la montagne

FacebookLinkedin
Quand les marques réinvestissent la montagne

Si une poignée de stations font - et ce depuis de très nombreuses années - bon ménage avec les marques, ces dernières jouaient plutôt la carte de la discrétion. Hormis les points de vente physiques de grandes enseignes de prêt-à-porter (boutiques Chanel, Louis Vuitton, Hermès, Moncler...) dans les stations de Zermatt ou de Crans-Montana pour ne citer qu'elles, peu de marques semblaient alors attirées par une visibilité en montagne. Mais ça, c'était avant Covid, avant que les ventes de chalet n'explosent.
 

Ventes records et nouveaux visages des stations de montagne

"En 2021, la vente la plus importante réalisée par BARNES est celle d'un chalet vendu à Verbier pour 27 millions. L'année a été exceptionnelle pour les stations de montagne, jamais nous n'avons connu un tel volume de ventes sur une période de temps aussi courte, et jamais à une telle vitesse !" explique Frank Casanova, Directeur de BARNES Swiss Licensing. Une embellie qui témoigne d'un fort désir de la part des clients de revenir en montagne, pour y vivre partiellement, ou totalement. Des arrivées en grand nombre, qui entrainent dans leur sillage toute une redéfinition du visage des stations les plus attractives. Hôtellerie, gastronomie, enseignes proposant sophistication et art de vivre, les marques ont rapidement senti la tendance, (re)trouvant en montagne un terrain de jeu extrêmement intéressants pour leur visibilité.


La montagne comme nouveau vecteur et support de visibilité

BARNES participe à ce mouvement, comme l'explique Frank Casanova : "En tant qu'acteur local, avec des agences BARNES déjà présentes dans nombre de stations de montagne, nous avons ainsi été aux premières loges de cette soudaine attraction très forte de nos publics de "plaine" ou ville, vers la montagne. Pour ancrer encore plus notre marque auprès de ces nouveaux arrivants, nous avons alors réfléchi à des actions de visibilité et communication au cœur de cette station avec laquelle nous avons un lien historique. De là est née l'idée de la BARNES Line, soit le sponsoring de 66 cabines entièrement vitrées, élégantes et sobres, chacune portant le nom de l'une des destinations BARNES à travers le monde." Avec une inauguration prévue en juillet de cette année et une mise en circulation déjà opérationnelle l'hiver dernier, les télécabines BARNES accueilleront les prochains skieurs à la réouverture du domaine pour la saison de ski 2022-2023.

Autre exemple manifeste de cet intérêt des marques pour la montagne : la collaboration cette année entre la marque de montagne et de sport The North Face et la marque Gucciqui a créé le buzz avec des vêtements mariant parfaitement style et confort. Surprise et émoi aussi lorsque la marque de haute-couture Chanel dévoile sa marque Coco Neige, une ligne de prêt à porter entièrement dédiée à l'univers alpin. Puis c'est le numéro un du luxe, Louis Vuitton, qui suit la tendance, lançant à l'hiver 2021-2022 sa première collection capsule de tenues de ski pour femmes estampillées du célèbre logo floqué pour l'occasion d'un flocon. Sans oublier Prada, qui propose dans sa dernière campagne de réalité virtuelle nommée "Prada Sky Expérience" de dévaler les pistes de ski entièrement habillé aux couleurs de la marque italienne de prêt à porter. Frais, surprenant, et diablement efficace.
Autre secteur, même public cible, la gastronomie ne s'y est pas trompée non plus, à l'exemple d'Anne-Sophie Pic qui a ouvert cette année son 10ème restaurant dans la très prisée station de Megève.

À la tendance - par définition éphémère - s'installe au contraire une relation durable entre marques et montagne. Et ce, pour le plus grand bonheur des clients des deux secteurs, ravis de cette alchimie, mais aussi l'occasion rêvée pour les marques de toucher le plus grand nombre.

Barnes line Verbier
Barnes line Verbier