Retour aux articles

Marketing Digital & Immobilier

FacebookLinkedin   
Marketing Digital & Immobilier

Devenu un impératif, le marketing digital est le nouvel enjeu des entreprises. N’échappant pas à la règle, le monde du courtage et de l’immobilier utilise désormais quotidiennement les outils digitaux en modifiant la manière de travailler au service du client.

Habitués aux magazines et aux journaux immobiliers, les agences immobilières de courtage ont désormais investi une communication digitale performante. Ces dernières années, leur engagement numérique s’est visiblement renforcé. Réseaux sociaux, portails immobiliers, visites de biens à 360° (en ligne et guidée à distance par le courtier), plateformes d’inscription pour des locations ou des achats et prêts hypothécaires. Mais les leviers digitaux ne s’arrêtent pas là. En perpétuelle évolution, de nouveaux procédés viennent grossir les rangs. Vidéos, prises de rendez-vous en ligne, réalité virtuelle pour les visites de biens immobiliers, même l’intelligence artificielle se fait à présent une place avec l’utilisation ponctuelle de chatbots.

Comment expliquer cette expansion ? Par la rapidité et la liberté qu’octroie le digital. Toutes les annonces et publications immobilières sont désormais centralisées sur internet et permettent un accès immédiat à une information directe et complète. Grâce aux réseaux sociaux notamment, les acteurs disposent d’une force de frappe beaucoup plus étendue. Les canaux numériques ne limitent ni la durée d’une publication, ni le nombre d’images disponibles, pas plus que la quantité d’informations présentées. Autre avantage notable, lors d’une première approche du client, les temps de communication sont réduits. Les réponses sont rapides et accroissent les chances de réussite d’une transaction. Impossible donc de se passer de ces outils !

Une tendance à contrôler

Évidemment, il est de mise de nuancer leur utilisation. Si le digital est primordial, il ne remplace pas le contact humain entre le courtier et son client. Le numérique doit connecter les individus entre eux mais pas se substituer aux rencontres. Le lien humain reste un fondamental du secteur. L’achat immobilier est avant tout un acte réfléchi, tout l’art de ces outils est alors de créer un premier contact qui se poursuivra par un rapport de personne à personne entre un agent immobilier et un acheteur. Le courtage reste d’abord une affaire humaine avec ses doutes, ses angoisses et ses certitudes. Certains inconvénients existent d’ailleurs. La centralisation de l’information induit un volume d’informations conséquent à traiter qui nécessite une multiplication des ressources et une réactivité infaillible. Mais chez BARNES Suisse, nous y voyons une conséquence favorable. Les clients étant de plus en plus informés, ils deviennent, à juste titre, de plus en plus exigeants sur les conseils que nous leur fournissons ou sur le matériel mis à leur disposition. Cela nous pousse à nous améliorer, à nous réinventer constamment afin de répondre au niveau de professionnalisme attendu par nos clients. Nos courtiers sont experts dans leur domaine. Nos mandataires le savent et l’apprécient. L’innovation technologique marche désormais main dans la main avec l’humain pour assurer la qualité de service de tout l’écosystème immobilier