Retour aux articles

Quand Yverdon la discrète opère sa mue …

FacebookLinkedin   
Marché immobilier Yverdon-les-Bains

Yverdon-les-Bains, ou Yverdon, est peu ou mal connue en Suisse romande. À tort ! Celle qui occupe la 2ème place du palmarès des villes du Canton de Vaud a de nombreux atouts, qui n’ont d’ailleurs pas échappés aux lausannois arrivés en nombre depuis quelques années. Sur fond de décor de carte postale entre lac et montagnes, la région met tout en œuvre pour répondre à une demande de plus en plus forte. Petit tour d’horizon d’une région en pleine mutation, qui de discrète est en passe de devenir incontournable.

D’Yverdon, on connaît surtout ses célèbres thermes se retrouvant dans son étymologie, les grottes de Vallorbe et le Château de Grandson, ou encore la Maison d’Ailleurs, célèbre musée consacré à la science-fiction. Mais la ville, et toute la région alentour du Nord Vaudois, ne cesse de gagner en attractivité sous l’influence notamment d’une démographie en hausse et d’un intérêt marqué pour son cadre de vie de la part de publics voisins. Un vent porteur qui se concrétise dans une offre culturelle reconnue pour sa qualité, dans des infrastructures publiques qui suivent l’évolution de la population, d’un réseau de transport en commun très bien développé, ou encore d’activités (lacustres, hivernales …) destinées à tous les publics. L’immobilier, autre marqueur et vecteur de cette émulation, suit – sans surprise – lui aussi une courbe ascendante.

Car là où Lausanne, Morges, ou La Côte souffrent d’un effet de saturation et d’un impact corrélé sur une hausse significative des prix de l’immobilier, Yverdon offre des opportunités d’achat uniques. La région, qui bénéfice encore de terrains constructibles offrant de belles perspectives, peut en outre se targuer de disposer de nombreux biens mis en vente. PPE, biens de luxe, villas individuelles, l’engouement est réel, quel que soit le type de bien proposé. Face à des prix nettement plus bas que ceux proposés dans les villes précitées, l’enthousiasme des classes moyennes pour Yverdon est manifeste. De plus en plus de lausannois s’y « réfugient », attirés par la possibilité de devenir acquéreurs à seulement 20 minutes en train de leur lieu d’origine. Les étrangers ne sont pas en reste… ils recherchent de maisons de maitre ou de nature contemporaine et tombent rapidement sous le charme de cette région aux milles atouts.

Le grand projet communal Gare-Lac, qui vise à reconvertir un espace de 23 hectares en y créant un nouveau quartier capable d'accueillir près de 3'800 habitants et 1'200 emplois, démontre de l’ambition de toute la région de répondre à cette émulation. Une fois réalisés, ces projets permettront d'élargir et de recomposer le centre-ville d'Yverdon-les-Bains via un lien avec son lac. L’achèvement récent de la Tour Invictus, plus grande tour d’Yverdon, est à elle seule un signal fort de la volonté réelle de l’ensemble des acteurs (publics comme privés) de faire de ce Nord Vaudois un véritable pôle, non seulement d’habitation, mais également économique et touristique. La construction de plusieurs autres projets de grande envergure va dans ce sens, avec un déploiement aux communes environnantes (Mathod, Corcelles-près-Concise …) via des constructions destinées avant tout au public majoritaire de la région qu’est la classe moyenne et dans des formats respectant les normes en vigueur, soit des habitats à taille humaine.

Au cœur d’un environnement proche marqué par une inflation immobilière importante (Lausanne, Morges, La Côte), Yverdon semble faire figure d’exception. Pour combien de temps ? L’avenir nous le dira !

Julien Neiva Martins
Julien Neiva Martins
Courtier vente
BARNES | Yverdon-les-Bains